Idées déco maison et aménagement habitat
 
Comment réussir un aménagement paysager chez soi ?

Comment réussir un aménagement paysager chez soi ?

La réalisation d’un aménagement paysager ne se fait pas au hasard. Elle implique de disposer d’un certain nombre d’idées et de quelques compétences en la matière et nécessite surtout de prendre en considération certains paramètres et conseils. Focus

Concevoir le plan de votre jardin

L’élaboration d’un plan d’implantation du jardin demande d’effectuer un état des lieux de l’espace destiné aux travaux. Certaines dispositions sont donc à prendre en fonction de l’état du terrain. S’agissant d’une parcelle nue, il est recommandé de considérer la forme de l’espace ainsi que sa superficie. Vous devez par ailleurs connaître la nature du sol notamment s’il est argileux ou léger. Une autre tâche importante à faire, s’enquérir du niveau d’exposition de la surface, des installations souterraines telles que les canalisations, de même que celles élevées en hauteur, en l’occurrence les lignes électriques. Pour finir, observez la nature des séparations en limite du logement (haie, clôture etc.).

Dans le cas d’un jardin déjà constitué, il convient tout de même, en plus des informations ci-dessus recueillies, de répertorier : les aménagements existants tels que la terrasse, le potager, la piscine etc. Faites de même pour les éléments végétatifs dont les arbustes et arbres.

Avec l’ensemble de ces données récoltées, la matérialisation du plan du jardin peut être à présent envisagée. Cela implique, pour les espaces d’une surface allant jusqu’à 1 000 m2, de considérer une échelle d’un centimètre pour un mètre. À partir de là, il sera possible d’illustrer les aspects du futur jardin sur un papier millimétré. Pour finir, il faut préciser que ce plan doit nécessairement inclure tous les aménagements à envisager comme l’aménagement cour et allée.

  Les avantages d'une plancha gaz

La sélection des éléments qui constitueront votre jardin

Le choix des matériaux, des matériels et des végétaux est la deuxième opération à accomplir après l’élaboration du plan d’aménagement du jardin. Il est évident que la sélection de ces éléments est naturellement portée à l’environnement que vous souhaitez mettre en place. Cette situation n’exclut cependant pas de prendre certains points en considération.

Pour le choix des végétaux, il est recommandé de se pencher vers ceux adaptés à votre lieu de résidence. Cette situation conditionne la bonne croissance des plantes ainsi que leur bon entretien. De ce fait, il convient par exemple d’éviter les végétaux méditerranéens si vous habitez en région parisienne. Une bonne instruction en la matière est requise avant de procéder au choix de vos plantes. À défaut, vous pouvez vous référer aux conseils d’un professionnel. En ce qui concerne les arbres et arbustes, il faut faire attention au développement de leur racine. Il est patent que certaines peuvent entraîner des dégâts au niveau des dallages et autres canalisations.

Des critères de sélection s’imposent en outre dans le choix des matériaux affectés à l’aménagement de votre jardin. Il s’agit de leur aspect écologique, mais également de leurs conditions d’entretien ainsi que leur durée de vie.

Quant aux matériels devant intervenir dans l’aménagement de votre espace paysager, leur installation doit être envisagée au moment de la conception du plan. Cela en raison du fait que certains éléments tel l’arrosage automatique nécessite une installation enterrée. Il faut donc considérer tous ces points afin de ne manquer de réussir la réalisation de votre jardin.

  Trouver une lampe Design pour compléter sa déco

La création de votre espace paysager

À cette étape, tout est fin prêt pour procéder à la réalisation de votre jardin. Cette entreprise se fait en plusieurs phases : maçonnerie paysagère, préparation du terrain et bien d’autres. Pour la culture des plantes, il faut noter que chacune d’elles dispose d’un moment adéquat pour procéder à sa mise en terre. Une parfaite exploitation des végétaux favorisera ainsi leur croissance ou leur reprise. Cette situation est similaire à la culture des arbres et arbustes.