Entretien piscine : combien cela coûte ?

Le problème du coût de l’entretien est une question majeure dans l’esprit des clients lorsqu’ils envisagent d’acheter une piscine. Au contraire, beaucoup de gens attendent pendant des années simplement parce qu’ils considèrent que le fait d’avoir une piscine a un coût d’entretien élevé.

En fait, grâce aux installations et aux équipements qui sont apparus sur le marché au cours de la dernière décennie, les coûts d’entretien d’une piscine ont été considérablement réduits et sont tout à fait abordables. Examinons chaque aspect de la consommation, afin que vous puissiez voir combien vous allez dépenser.

La piscine prise comme exemple est une piscine classique de 10x5m skimmer, pour la période saisonnière du 15 mai au 15 septembre.

Coût de l’eau pour une piscine

Une fois par an, chaque piscine (de tout type et de toute taille) doit être complètement vidée et remplie d’eau propre et neuve. Cela se fait généralement au début de la saison, lorsque la piscine est ouverte à nouveau pour l’été.

Pendant cette phase, les parois de la piscine doivent être nettoyées et traitées après la période hivernale pour éliminer les impuretés et les saletés qui se sont déposées au fond et sur les côtés.

Certaines personnes aimeraient utiliser de l’eau de puits pour remplir la piscine mais, à vrai dire, la qualité de l’eau ne doit pas être sous-estimée non plus et il est bien préférable d’utiliser la qualité de l’eau municipal, ce qui permettra de réduire l’utilisation de produits désinfectants ou anti algues à l’avenir.

  Piscine Distripool : pourquoi choisir cette piscine ?

À cela s’ajoute le coût de la réalimentation quotidienne en eau, qui, principalement en raison de l’évaporation, est réduite d’environ un demi cm par jour.

Une autre consommation d’eau est l’opération appelée lavage des filtres. Cette opération sert à libérer le filtre des matières polluantes telles que le limon, les insectes, la terre, les cheveux et les petites feuilles qui finissent par l’obstruer.

Coût total de l’eau = 220/250 Euros (en considérant un taux moyen de 2,00 € sur mᵌ)

Consommation d’énergie de la piscine

La principale consommation électrique de la piscine est la pompe à chaleur, qui est généralement maintenue en marche pendant environ 12/14 heures par jour pendant la période d’utilisation saisonnière, tandis que l’autre élément de consommation est l’éclairage. Il faut dire qu’avec la dernière génération de phares à LED, la consommation pour éclairer la piscine est devenue presque dérisoire.

Coût énergétique saisonnier de la piscine = 300/350 euros

NB : si la piscine est équipée d’un système de balnéothérapie, de nage à contre-courant ou de chauffage, les coûts augmentent bien sûr.

Produits pour la stérilisation de l’eau

La stérilisation de l’eau de la piscine est une opération essentielle pour maintenir la piscine propre et exempte de formation de bactéries et d’algues. Bien sûr, cela a une consommation, qui varie selon le type de stérilisation choisi mais qui reste obligatoire pour chaque type de piscine : skimmer, à débordement, souterraine, hors sol, etc.

En général, la plupart des piscines sont construites en utilisant la stérilisation au chlore, qui est le type de désinfection le plus connu.

  Une déco brute pour créer une ambiance industrielle

Cependant, ces dernières années, d’autres types de stérilisation de l’eau de piscine ont également fait leur apparition, utilisant des éléments plus naturels et plus sains, tels que le sel et le magnésium.

Coût saisonnier des produits chimiques pour piscine avec Chlore = 200/220 euros

Pour résumer :
En pratique, le coût annuel d’une piscine 10x5m varie entre environ 720/800 euros et varie en fonction de la taille et des particularités de la piscine, comme expliqué ci-dessus.

Les opérations d’ouverture / fermeture des piscines

L’opération d’ouverture et de fermeture de la piscine se fait au début et à la fin de la saison (c’est-à-dire vers la fin mai – début juin et fin septembre – mi-octobre). Au cours de cette opération, la serviette recouvrant la piscine est mise ou retirée, elle est vidée, nettoyée, les systèmes, l’unité de contrôle, etc. sont testés.

Il s’agit d’opérations simples et de nombreux clients préfèrent s’en occuper eux-mêmes, tandis que d’autres choisissent plutôt de s’en remettre à une entreprise spécialisée. Dans ce deuxième cas, les opérations d’ouverture et de fermeture ont un coût supplémentaire.

Coût d’ouverture et de fermeture de la piscine :400/450 euros

Peut-on laisser la piscine ouverte toute l’année ?

En fait, un certain nombre de personnes préfèrent laisser la piscine ouverte même pendant la période hivernale, surtout pour des raisons esthétiques. Dans ce cas, les opérations de fermeture et d’ouverture de la piscine ne sont pas nécessaires.

Il est toutefois évident que la piscine doit continuer à fonctionner même pendant les mois d’hiver, ce qui entraîne des coûts supplémentaires pour l’électricité et les produits chimiques. Cependant, ces chiffres sont bien inférieurs à ceux des mois d’été.

  Une déco murale qui colle à votre intérieur

Coût supplémentaire (automne/hiver) : 500/600 euros

Comment économiser sur les coûts annuels ?

Les mesures les plus importantes et les plus vitales que toute personne possédant une piscine peut prendre pour économiser considérablement l’eau, l’électricité et les produits chimiques sont les suivantes :

  1. Effectuer un entretien régulier et précis du bassin, en s’appuyant sur des personnes expérimentées et qualifiées mais aussi en se tenant au courant des dernières innovations technologiques et structurelles ;
  2. Remplacement des anciens phares halogènes par des phares à LED de dernière génération. Comme mentionné ci-dessus : vous pouvez réaliser une économie de près de 80% ;
  3. Achetez et utilisez la couverture d’été, qui empêche l’évaporation normale de l’eau tout en gardant la piscine chaude et plus de baignade. L’enceinte permet de garder la piscine plus propre en réduisant la nécessité d’activer le lavage des filtres ;
  4. Remplacez le matériau filtrant par d’autres matériaux, ce qui permet un lavage à contre-courant toutes les 3/4 semaines au lieu de toutes les semaines ;
  5. Équiper la piscine de panneaux photovoltaïques ou solaires thermiques pour éliminer ou réduire sensiblement la consommation d’énergie.

Seul un spécialiste du domaine peut fournir des réponses précises et exactes. Il est donc utile et fortement recommandé de se rapprocher d’un pisciniste afin d’établir un devis détaillé pour faire le meilleur choix en connaissance de cause.