Idées déco maison et aménagement habitat
 

Comment poser un liner de piscine ?

La pose d’un liner de piscine est une opération délicate et pleine d’enjeux. L’opération doit ainsi être réalisée avec le plus grand soin et exige une bonne organisation. En effet, si la pose n‘est pas effectuée pas correctement, la piscine risque de souffrir de problèmes d’étanchéité. De ce fait, il est important de bien suivre les recommandations du fabricant au moment d’installer le revêtement étanche.

 

Installation du liner : les étapes à suivre

La pose d’un liner ne s’improvise pas. Il est important de bien s’organiser afin d’éviter d’endommager ce revêtement étanche. Cette opération prend moins d’une journée en général. Cependant, il est conseillé de s’y mettre à deux ou trois personnes pour que cela se passe plus vite. De plus, l’installation doit se faire lors d’une journée ensoleillée, mais sans qu’il ne fasse trop chaud (environ 25 °C)

 

Préparer le plan de travail

La pose d’un liner peut être effectuée lors de l’installation d’une piscine, ou pour remplacer un revêtement usée. Dans le cas où les travaux consistent en un remplacement du liner, il faut au préalable vider la piscine, tout en veillant à ce qu’il n’y ait pas d’eau stagnante.

Une fois la piscine vidée et séchée, il faut nettoyer le bassin à l’aide d’un balai aspirateur. L’objectif est de retirer tout objet susceptible de percer ou d’abîmer le nouveau liner. Il peut également être nécessaire de poncer les parois du bassin afin d’éliminer toutes aspérités pouvant endommager le revêtement étanche.

  Couleurs de l'arc en ciel : 7 couleurs et signification

Enfin, il peut s’avérer utile de nettoyer et de dégraisser les pièces à sceller. Il s’agit notamment des skimmers et de la buse de refoulement.

 

Installation du feutre de protection

Le feutre de protection est un revêtement qui va protéger le liner contre les surfaces irrégulières. Ce dispositif permet également de gagner en confort.

Avant de poser le feutre de protection, il est nécessaire d’asperger le bassin avec un produit fongicide et bactéricide. Ces produits ont tendance à s’évaporer rapidement. Il faut donc les pulvériser juste avant d’installer le feutre de protection.

La pose des feutres de protection s’effectue en deux temps. Il faut tout d’abord poser le feutre de sol, puis le feutre de paroi. Ces derniers doivent être collées contre les parois du bassin afin d’éviter qu’ils ne bougent par la suite. De plus, les pans de feutre ne doivent ni se chevaucher, ni être espacés de plus d’un millimètre.

 

 Accrochage du liner

Une fois le feutre de protection installé, il faut passer à l’étape la plus importante, la pose du liner. Pour cela, il faut tout d’abord amener le liner au centre de la piscine, tout en prenant soin de ne pas le traîner par terre. Il faut ensuite le dérouler en se servant des différents repères disposés sur la bâche en PVC.

Il faut ensuite fixer le liner sur un des angles de la piscine, puis faire le tour du bassin. Il faut ensuite faire le tour de la piscine pour fixer le liner sur la paroi. À chaque angle, il faut éviter de tendre et de plier  le liner. Ce dernier doit suivre la courbe des parois.

Dès qu’un nouvel angle est fixé, il faut vérifier que les précédents n’ont pas bougé. Dans le cas contraire, il faut recommencer. De plus, il est nécessaire de s’assurer que la tension est uniforme. Le plus souvent, il faut s’aider des pieds et des mains afin de tirer et encastrer la membrane, tout en s’assurant que les plis et les arêtes du liner soient bien alignés.

  Comment décorer vos châssis aluminium ?

 

Plaquer le liner

Une fois que le liner est accroché sur le haut du bassin, il faut le plaquer contre les parois tout en retirant les plis éventuels. Pour y parvenir, il est courant de se servir d’un aspirateur de type industriel. Cet appareil aspire l’air qui se trouve entre les parois du bassin et la piscine. Cela crée une dépression qui va plaquer le liner contre la paroi.

Dans le cas d’une piscine en bois ou en acier, il est possible de plaquer le liner en utilisant la pression de l’eau. Pour cela, il faut faire couler environ 2 cm d’eau dans la piscine. Par la suite, il faudra repousser les plis qui se sont formés sur le revêtement étanche, en partant du centre vers l’extérieur. Cela permet de chasser l’air. Il est ensuite possible de remplir le bassin progressivement.

 

Mise en eau de la piscine

Le remplissage de la piscine peut débuter dès lors que le liner est correctement installé. Il faut continuer à aspirer l’air tout en remplissant le bassin. La pression de l’eau va contribuer à plaquer le liner contre la paroi.

Tout au long du remplissage, il faut vérifier qu’aucun pli ne se forme. De plus, une fois que le niveau de l’eau se rapproche des pièces à sceller, il faut le découper puis poser des brides d’étanchéité.

 

Installation du liner : les différents systèmes de fixation

Un liner de piscine peut être fixé selon deux techniques différentes : la fixation hung ainsi que la fixation overlap.

  La Slow Déco, une nouvelle tendance pour votre intérieur

 

Fixation Hung

La fixation de type Hung se caractérise par la présence d’un profilé d’accrochage qui est installé sur tout le pourtour du bassin. Ce dernier peut être en métal ou en PVC, et est fixé sur la partie haute de la paroi.

Le profilé d’accrochage comporte un rail dans lequel le bord du liner est fixé. La margelle est posée sur la paroi une fois que le liner est inséré et fixé. Cela confère au système de fixation une plus grande discrétion.

La technique de fixation Hung est principalement utilisée sur les bassins creusés et enterrés.

 

Fixation Overlap

Le mode de fixation Overlap est principalement utilisé pour fixer un liner sur une piscine hors-sol.  Cependant, ce mode de fixation convient à tous les types de bassin.

Le principe de la fixation Overlap est très simple. Le liner doit avoir une longueur de 10 à 15 cm de plus par rapport aux cotes de la piscine. Une fois le liner parfaitement posé et tendu, le surplus de matière est rabattu de l’autre côté de la paroi de la piscine. Un rail est ensuite posé sur la partie supérieure de la paroi afin de fixer le revêtement. Enfin, l’excédent de matière peut enfin être découpé pour des raisons esthétiques.