Poupées de fertilité Ndebele : artisanat équitable d’Afrique du sud

Aujourd’hui, petite présentation sur l’origine de la poupée de fertilité multicolore et de la poupée de fertilité noire et blanche créées en Afrique du sud par les Ndebele*.

Les poupées brodées de perles, qu’elles soient rituelles ou purement représentatives sont remarquables. Tout comme chez de nombreux peuples africains, les poupées sont souvent porteuses de message.

(Les perles portées durant les différents stades de vie indiquent l’état de l’individu au sein de la communauté à un moment donné).

Les poupées de fertilité sont traditionnellement fabriquées, en secret, par les grands mères pour leurs petites filles à l’occasion de leur mariage. La coutume veut qu’elles les conservent jusqu’à la naissance de leur troisième enfant puis les remettent ensuite à l’une de leurs filles.
Dans le cas où seuls des garçons seraient nés de leur mariage, la poupée est détruite afin de conjurer le sort.

Mopani crafts : poupées brodées de perles

Mopani Crafts, fondé et animé depuis 1997 par Denise Reid, est spécialisé dans la promotion de l’artisanat tant traditionnel que contemporain du travail de perles Ndebele.

Peinture murale NdebeleLes Ndebele qui constituent la plus petite tribu d’Afrique du Sud sont connues à travers le monde pour leurs peintures murales uniques à motifs géométriques qui ornent leurs maisons.

Maintes fois déplacée au cours de ces derniers siècles cette tribu est aujourd’hui installée dans une petite enclave territoriale (KwaNdebele) située au nord-est de Pretoria où l’on peut admirer les superbes peintures murales qui l’ont rendue célèbre.

Ce sont d’ailleurs les femmes qui sont en chargent de la décoration de la maison et d’appliquer les formes géométriques

 

Femme NdebeleMopani Crafts regroupe de nos jours plus de 70 femmes issues d’un milieu rural défavorisé, leur permettant ainsi d’obtenir leur indépendance financière.

La structure sociale est patriarcale et les femmes ont un statut très limité au sein de la communauté. Les femmes Ndebele produisant les perles de l’artisanat Mopani travaillent individuellement de leurs foyers dans les régions rurales KwaNdebele, et, ce faisant, sont en mesure de s’occuper de leurs enfants et de conserver leur mode de vie traditionnel.

Vous avez sans doute déjà entendu parler/ vu des femmes Ndebele, elles sont notamment célèbrent de par les anneaux autour de leurs cou, d’où leurs surnom de « femmes girafes ».

*signifie ceux qui disparaissent sous leurs longs boucliers

SHARE