Artisanat du Mali atelier Kasobané Commerce équitable

Ancien élève puis professeur à l’Institue National des Arts (INA) de Bamako, Boubacar Doumbia a un excellent sens de la pédagogie qu’il utilise pour former des apprentis. Il dispose sans doute de l’un des meilleurs savoir-faire en bogolan et teinture naturelles au Mali et parvient même à mélanger cette technique à celle de l’indigo, réalisant ainsi des couleurs rares, comme le vert.

Il est également capable d’appliquer du bogolan sur du bois, réalisant ainsi de magnifiques décorations murales.

Il a choisi d’installer son atelier à Ségou, la seconde ville du Mali, où les jeunes ne sont pas encore « pourris » par la capitale. Son objectif est de perpétuer son savoir-faire traditionnel dans un esprit de qualité et de maintenir les jeunes au pays.

Boubacar Doumbia est l’un des fondateurs de la galerie Kasobané de Ségou où il expose les bogolans fabriqués par ses apprentis.

Les produits qu’il fabrique sont très variés : rideaux ethniques, housses de coussins, écharpes, nappes… et son imagination n’a pas de limites, tant dans la technique que dans les motifs réalisés.

La vingtaine d’employés de l’atelier bénéficient d’un salaire juste ainsi que d’une prime versée sur un compte d’épargne. Celui-ci leur sert à acquérir un logement, à accéder ainsi que leur famille aux soins et à l’éducation, et à investir le jour où ils voudront démarrer une activité à leur propre compte.

Les articles réalisés par l’arelier Kasobané sont issus du commerce équitable, vous pouvez retrouver les teintes naturelles tel que l’indigo ainsi que le bogolan dans nos catégories art de la table, déco murale et déco de salon.